Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 13:59

Il est des rencontres comme des évidences. Celle ci en est une. 

Ces mots sont d'elle, ces maux sont moi

Merci Marie

 

"J'ai détruit mes phrases, brûlé les paroles gercées, pour sans cesse te rejoindre. J'ai retrouvé mes ombres afin de mieux les apprivoiser mais au bout de ce long parcours, tes yeux regardaient encore. 
J'ai cheminé bousculée, découverte, catapultée en ton enfer. Rien ne blesse quand tout est devasté.

Le corps en bourrasques ténébreuses, je me suis arrondie, jusuq'à ne plus connaitre de courbes féminines, d'ignobles boursouflures à en noyer ma peau. J'étais avide de toi, me suis emplie de tout. En ai débordé de chairs. Jusqu'à m'en vomir, jusqu'à n'en plus me reconnaître.

Et puis l'inconnue a pris mon visage en un sourire, là sur le miroir je la voyais vivre, celle d'avant la nuit de glace, celle d'avant tes traces. 

J'ai avorté d'émois, de vomissures et de tes salissures, je pars avec mon recomposé, déverser sur l'onde nouvelle mes plus belles années. Je m'amuse encore à l douleur, mais je sais le maîtrisé des marques, rien ne me souille, je me désaltère à ces jeux là. Tu sais, je choisirai mon maître, et j'en jouirai en un brasier éclatant."

m@z

Repost 0
Published by obscure-clarte - dans Citations
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 16:57

 

283897_373311802790293_1081118905_n.jpg

 

"Sa posture même : levisage face au sol noyé dans les cheveux,
La croupe tendue généreusement, signait sa résipiscece, valait toute forme d'aveux.
Elle avait le feu aux fesses,
Et je n'avais de cesse,
Aussi énervé qu'elle, d'entretenir le foyer..."

Michel Frontère 

Repost 0
Published by obscure-clarte - dans Citations
commenter cet article
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 18:21

 

The_Gor_Project_1_by_mjranum_stock.jpg

Pleure, libre jeune fille
Souviens toi de ta fierté et pleure
Souviens toi de ton rire et pleure
Rappelle toi que tu étais mon ennemi et pleure
Maintenant, tu es ma captive impuissante
Rappelle toi que tu t'es dressée contre moi
Maintenant tu es étedue à mes pieds
Je t'ai liée avec des cordes jaunes
Je t'ai placée sur le tapis écarlate
Ainsi suivant les lois de Tharma je te proclame mienne
rappelle toi que tu étais libre
Sache que tu es à présent mon esclave 
Pleure jeune esclave 

 

John Norman

Repost 0
Published by obscure-clarte - dans Citations
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 11:05

 

Où est allé ton bien-aimé,

Ô la plus belle des femmes ?

De quel côté ton bien-aimé s'est-il dirigé ?

Nous le chercherons avec toi.

Mon bien-aimé est descendu à son jardin,

Au parterre d'aromates,

Pour faire paître son troupeau dans les jardins,

Et pour cueillir des lis,

Je suis à mon nien-aimé, et mon bien-aimé est à moi;

Il fait paître son troupeau parmi les lis.  

Repost 0
Published by obscure-clarte - dans Citations
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 15:03

futur.jpg

Je ne pense jamais au futur

Il vient bien assez tôt

 

Albert Einstein


Repost 0
Published by obscure-clarte - dans Citations
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 19:33

J'ai souhaité
être heureux

comme si je n'avais rien
d'autre à être

Repost 0
Published by obscure-clarte - dans Citations
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 15:23

46293832.jpg

L’acceptation est un mot « magique » qui peut transformer une Vie. 

Une clé magique pour votre coeur 

ACCEPTER ce qui est pour ce qui est, même si vous n’avez pas les clés pour le comprendre dans votre mental.

ACCEPTER la différence des autres, vous n’êtes pas « parfaits », alors acceptez les imperfections des autres.

ACCEPTER que si certains événements ne se déroulent pas comme vous le souhaitez, il y a une raison dont vous ne pouvez pas comprendre sur le moment, mais que plus tard avec du temps et avec du recul, vous en aurez la compréhension et signification, alors lâchez prise au lieu de vous torturer inutilement.

ACCEPTER que le monde est tel qu’il est, que vous ne pouvez pas le «sauver», mais que par votre propre personne, par qui vous êtes, de votre propre source vous avez tout pouvoir d’apporter du changement autour de vous. (Sois le changement que tu veux voir en ce monde, Gandhi).

ACCEPTER que vous ne pouvez pas plus sauver les autres, que vous pouvez seul vous sauver Vous, et que la meilleure façon d’aider une personne est de lui offrir toute votre compassion et acceptez que les autres ne sont pas prêts à changer ou évoluer, sans jugement et sans vouloir les «contrôler».

Ce n’est pas à vous de savoir ou de penser pour eux et à leur place ! 

Etre responsable, ce n’est pas prendre des responsabilités qui ne vous appartiennent pas, sinon comment ces personnes vont-elles apprendre à grandir et à se responsabiliser si vous le faites à leur place !

ACCEPTER une séparation, l’amour n’est pas un devoir ni une obligation, vous avez le droit de ne plus aimer une personne, tout comme l’autre à ce même droit réciproque de ne plus avoir de sentiments amoureux à votre égard. L’Amour n’est pas un du, un devoir, une obligation ou un contrat à vie.

ACCEPTER le «deuil» ! Acceptez que c’est le cours de la vie et que les personnes qui nous sont les plus précieuses dans nos cœurs peuvent un jour partir de l’autre côté du voile, et donnez-vous le temps nécessaire de guérison et cicatrisation.

ACCEPTER la souffrance, ne pas la fuir ou la rejeter. 

Dans cet état d’acceptation et de non résistance, ce qui fait mal pourra se cicatriser et se guérir beaucoup plus vite. 

ACCEPTER le bonheur, parce que vous y avez droit. Parce que vous êtes en réalité sur terre pour être heureux. Alors acceptez le bonheur quand il se présente à vous, sans avoir peur de le voir s’envoler.

ACCEPTER vos défauts, vos imperfections, vos faiblesses, vos failles, vos blessures, vos peurs, acceptez-vous dans la totalité de qui vous êtes et non à moitié, en voulant montrer qu’une partie de vous-même et en vous mentant à vous-même, vous rejetant et vous fuyant ! Seul dans cet accueil et acceptation de vous-même, de qui vous êtes vraiment, et non d’une image fausse ou erronée que vous voulez montrer aux autres, vous pourrez vous aimer et vous respecter vraiment.

S’aimer et se respecter demande une acceptation totale de son Etre.

Etre et non paraître ! 

ACCEPTER votre beauté, vos qualités, vos talents, vos compétences, vos points forts, votre lumière.

Non ce n’est point de l’ego que de reconnaître et d’accepter votre beauté, que de prendre votre juste place, que de vous accepter dans l’amour et la lumière de qui vous êtes. C’est simplement vous reconnaître et vous aimer, et non pas vous rejeter ou ne pas vous donner le droit d’être beau et merveilleux.

Cela se traduit aussi par l’estime et la confiance de soi !

ACCEPTER que les autres ne vous aiment pas. Vous non plus vous n’aimez pas tout le monde, alors acceptez que vous ne puissiez pas plaire à tout le monde. 

ACCEPTER de donner sans rien attendre en retour. Donner pour donner. 

Si vous donnez dans l’attente d’un retour, cela ne s’appelle pas donner mais marchander ! (Je te donne si tu me donnes).

ACCEPTER de recevoir, parce que en vérité vous en avez besoin et vous le méritez. Acceptez sans vous sentir redevable, parce que vous vous aimez assez pour pouvoir simplement recevoir. 

ACCEPTER de voir plus fort et plus brillant que vous et apprenez sans éprouver de la jalousie ou de l’envie, et remerciez de pouvoir apprendre de plus fort que vous. 

ACCEPTER de voir plus faible que vous et au lieu de le juger, le critiquer ou le condamnez, aidez-le.

ACCEPTER votre réussite.

ACCEPTER votre échec.

ACCEPTER D'ETRE.

ACCEPTER D'ACCEPTER !

Repost 0
Published by obscur-clarte - dans Citations
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de OBSCURE-CLARTE
  • Le blog de OBSCURE-CLARTE
  • : Je ne suis qu'une femme libre d'aimer comme elle l'entend, sans entrave, ou seulement celle qu'il lui pose...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens