Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 17:33

Me re-voici face à toi mon doux ami,

 

Comment t'expliquer l'inexplicable ? Comment expliquer les chemins du coeur ? Comment te dire que l'amour peut sortir de toutes conventions ?

Je m'en retourne à la genèse de cette histoire afin que tu la comprennes. 

Tout a commencé avec un début d'acceptation, une curiosité. Une envie. Celle de savoir si oui ou non, j'aimais le mal, pas le mal d'être méchante, mais le mal physique. Je sais que cela m'attire depuis longtemps, mais entre savoir un peu et passer le cap, il y a une rivière, que dis-je, un fleuve, un atlantique entre les deux.

Un jour, un soir pour être plus précise, je tombe sur un texte qui me touche, un bout de texte qui donne envie de lire plus, de lire la suite.

Rien de plus simple, un réseau social est fait pour cela, j'envoie un mot à l'auteur pour lui dire que ces mots me touchent et qu'étant curieuse, j'aimerais s'il me l'accorde en lire plus. Sa réponse arrive sans tarder, avec plaisir, me répond-il, demandez moi en ami et vous pourrez. Aussitôt dit, aussitôt fait... Nous voici "amis", et discutons, non pas de tout et de rien. Mais de ces recherches sur ce réseau, de son état de Dominateur. 

Même pas peur, lui dis-je. Et surtout que sachant lire, le mot de Maître ne m'avait pas échappée. Bref, nous voici partie dans des discussions comme nous savons le faire tous les deux. Des discussions qui vont tres vite nous amener à nous rencontrer pour de vrai.

Tu connais le problème du fantasme virtuel, je ne vais rien t'apprendre... sourire

Cette rencontre a commencer dans un café pour se terminer chez moi... Il avait avec lui quelques objets maléfiques pour un test... Ne ris pas, je te vois ! 

Il a donc testé et moi par la même... Etrange moment que de laisser un quasi inconnu fouetté, enchaîmé, enciré ma personne... Etrange mais Ô combien envoûtant. Même s'il a conclu que je n'étais pas assez maso pour lui et que cela serait notre seule entrevue, pour ma part je n'en avais pas eue assez...

Je te raconterai un autre jour comment il est devenu mon educateur, car oui, il y a un après avec lui... Mais ce n'est pas Mon Maître, notre histoire commence plus tard. Mais nous avons tout notre temps. 

 

A très vite

Partager cet article

Repost 0
Published by obscur-clarte - dans Lettres à un ami
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de OBSCURE-CLARTE
  • Le blog de OBSCURE-CLARTE
  • : Je ne suis qu'une femme libre d'aimer comme elle l'entend, sans entrave, ou seulement celle qu'il lui pose...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens