Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 17:43

Il y a une semaine, à cette heure ci (17h30), je te quittais pour quelques heures. Nous venions de passer un long moment à déjeuner, parler, se rapprocher. Tu sais, puisque je te l'ai dit que ce n’était pas gagné d'avance. Je pensais venir manger avec encore un pseudo maître qui veut tout m'apprendre, qui dit "c'est moi qui ai raison, tu n'as rien à dire !", que j'allais gentiment envoyé promener et rentrer chez moi tranquillement, comme souvent, comme les autres.

Et puis je t'ai vu, prévenu le serveur "on a tous notre temps !", je ne sais pas ce que tu t'es dit, je ne sais pas ce que tu as pensé, je sais juste qu'on a parlé et qu'involontairement mon corps parlait pour moi en se rapprochant de la table, de toi.

Le temps passe vite avec toi. Ce jour là d'un seul coup, il était 17h, j'avais rendez vous avec mon frère, il fallait que je rentre, toi aussi pour d'autres raison. Mais avant de se quitter, nous savions que nous allions nous retrouver 4 heures plus tard pour boire un verre et parler, encore parler, te découvrir... tu m'as très vite dit que tu laissais 24h aux femmes pour savoir si elles voulaient, si tu voulais... Toute la nuit, je me suis reposer sur cette phrase. Nous aurions pu nous retrouver chez moi, j'en avais envie, mais ces 24h me rassuraient. Je sais maintenant que si nous avions passé cette nuit à baiser, je ne serais pas là à t'écrire, tu serais repartie et je ne t'aurais pas rappeler.

Mais, elles étaient entre nos envies, entre nos corps qui se frôlaient, entre ta mains qui a prit la mienne pour ne plus la lâcher jusqu'à ce que tu me déposent devant chez moi au petit matin, avec une ultime phrase "tu as jusqu'à 12h30 pour me dire oui ou non. Tout comme moi !"

Oui le lendemain, sans me poser plus de question que ça, j'ai osé te demander une chose que je n'avais jamais fait. J'ai osé te dire, après l’honnêteté que j'ai en moi "je ne sais pas pour combien de temps, ni où l'on va", un "Eh Monsieur, tu m'acceptes à tes pieds ?" Ta pré-réponse m'a fait sourire, ce OUI en capital m'a fait du bien... Ta réponse plus pensée, plus en profondeur ou tu parles de la femme que tu as découvert, m'a rassuré. Ton "Je te veux" franc m'a fait comprendre que tu prenais tout de moi, la femme, la maso, la soumise... Je devenais Ta petite chose.

Depuis nous ne nous sommes pas vraiment quitté, toutes les nuits nous les passons ensemble, la plupart des journées aussi. Nous nous apprenons, nos forces, nos faiblesses, nos failles, nos corps. Il n'y a pas de faux semblant, pas de cachotteries.

Depuis, j'ai fait avec toi des choses que je ne faisais pas, je t'ai dit des choses que je ne disais pas. Je t'ai ouvert la porte de chez moi, de moi. J'ai rencontré une de tes amie, tu as passé une soirée avec un peu des miens (qui nous ont trouvé très mignon) et tu vas en rencontrer d'autres. Je n'ai pas l'habitude, mais pour une fois, je n'ai pas peur.

Aujourd'hui, d'une façon indépendante de ta volonté, de la mienne aussi, nous n'allons pas nous voir, comme pour le moment tous les vendredis soirs. Tes mains me manquent, ton regard, tes baisers aussi... Tu m'as dit au téléphone "On va se donner 24h toutes les semaines !". J'aime cette idée de te redemander d'être Tienne tous les samedis...

Comme la première fois, je ne saurais pas pour combien de temps, et bien plus que la première fois, avec l'appréhension qui tu répondes "Non, je ne veux plus".

Aujourd'hui, je sais que nous avons encore beaucoup de choses à faire Vous et moi, Aujourd’hui, je sais qu'on a encore à s'apprendre... Aujourd'hui, tu es là près de moi et tu m'apaises.

Alors juste MERCI de me rendre "juste bien"

A demain...

Ta petite chose

Partager cet article

Repost 0
Published by obscure-clarte
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de OBSCURE-CLARTE
  • Le blog de OBSCURE-CLARTE
  • : Je ne suis qu'une femme libre d'aimer comme elle l'entend, sans entrave, ou seulement celle qu'il lui pose...
  • Contact

Recherche

Archives

Liens